Amelycor

Accueil

Arts plastiques

Index de l'article

 Mise à jour : mai 2020    

A la fin du XIXème siècle, deux salles de dessin avaient été aménagées au 3° étage sous les toits : un vaste espace fonctionnel et à éclairage zénithal.
 >>> Pour en savoir plus sur la construction du lycée J.-B. Martenot et le plan de 1893   
Au centre de la photo ci-dessous, un modèle en plâtre trône entouré d'élèves et des 2 professeurs de dessin, Henri Lamour (au centre) et Paul Cathoire (à droite au 1° rang). 
photosalledes1900mini 
Aujourd'hui les salles sont un peu plus petites qu'à l'origine mais n'ont rien perdu de leur cachet initial. Une seule est maintenue fonctionnelle pour l'enseignement des arts plastiques. Ci-après une photo prise en 2012. Des armoires d'époque y sont restées (1890).
salledeszola1mini

L'Education nationale a instauré le diplôme de dessin et d'arts plastiques en octobre 1952.
Durant toutes les années 60 au lycée, la matière enseignée de ''Dessin'' est restée indiquée dans les cahiers de correspondance, les bulletins trimestriels et les dossiers scolaires.
Voir ci-dessous un extrait du dossier scolaire d'un élève en 6° et 5°. La ligne ''Dessin'' se positionne entre l'histoire-géographie et la musique; l'éducation physique termine la liste. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.
ap07doscoldessin6063miniLa période post-soixante-huitarde confirme la mutation du dessin en arts plastiques – les arts de la forme – .
Les nouveaux objectifs consistent plus particulièrement à permettre à l'élève de maîtriser graduellement ses propres capacités et de s'exprimer par les arts plastiques dont le dessin n'est qu'un des aspects.
Le 20ème siècle apporta de nouvelles disciplines liées aux technologiques modernes : la photographie, le cinéma, la vidéo, le traitement des données numériques, ...
Le monde évolue et de nouveaux outils de créativité se développent dans l'enseignement.


 Les collections pédagogiques de dessin                                                           

Dans la salle des réserves de l'Amélycor sont entreposés divers objets qui étaient utilisés lors des cours et exercices de dessin d'imitation dans des classes du secondaire. Les élèves préparant le concours d'entrée à l'Ecole polytechnique devait subir une épreuve de ''Dessin d'art''.  
Des moulages en plâtre d'œuvres d'art côtoient des pots, vases et autres modèles comme des clefs, des coquillages et des rognures.
ap01modelesreservemini
Les moulages ont une vocation pédagogique : ils sont placés sous les yeux des élèves durant les séances dans les salles spécialement aménagées. Les enjeux du travail d'imitation à partir de moulages sont tout d'abord l'apprentissage des règles et des techniques, mais l'initiation à l'univers des formes est sans doute la notion la plus importante. 
Le choix des moulages sauvegardés au lycée était conforme aux recommandations d'achat des autorités ministérielles. Au-delà des spécificités de chaque modèle, c'était un moyen de diffusion de la connaissance des œuvres d'art et un outil d'initiation à l'esthétique propre à chaque époque et civilisation. Il permettait de proposer aux élèves des supports de réflexion sur la mythologie et sur l'histoire humaine en résonance avec les cours de grec, de latin, de vieux français et d'histoire enseignés à l'époque.

A la Cité scolaire Emile-Zola, 83 moulages ont été clairement identifiés. Ils couvrent toutes les périodes historiques. L'Antiquité obtient la majorité.

Aux pages suivantes, un tout petit nombre de modèles ont été retenus pour montrer simplement la diversité d’époque, de matériaux et de taille. Observez plus particulièrement les chevelures.
Par l’utilisation d’images et non de vidéos, un élément essentiel manque dans la présentation : le volume, le relief ; en un mot la forme.
Certains modèles ont une grande et une petite histoire. Partez à la découverte.


Junon Ludovisi

Moulage de la colossale tête romaine en marbre du 1er siècle ap. J.-C.. L'original est conservé au Palais Altemps à Rome.
Junon Ludovisi dessin imitation lycée rennes
Caractéristiques
N° d'inventaire Amélycor : 56
Dimensions : 105 x 75 cm.
Particularité
Une statue qui fascine. En 1849 J. D. Guigniaut écrivit à partir d'une publication de l'allemand Frédéric Creuzer, Religion de l'Antiquité :
" Ces grands yeux, signe caractéristique, cette bouche sérieuse, cette chevelure réunie sous un riche diadème pour encadrer de ses flots réguliers l'ovale le plus parfait, le calme imposant de cette chaste et sublime beauté, tout étonne, transporte et commande l'admiration."
Les grands yeux ont été colorés en bleu; farce de potache ?
>>> Pour en savoir plus


Jeanne de Boulogne

Moulage de la tête de la statue de Jeanne de Boulogne attribuée à Guy de Dammartin (fin du 14ème siècle). La statue se trouve dans la grande salle du Palais des comtes de Poitiers. 
ap04jeanneboulognemini
Caractéristiques
N° d'inventaire Amélycor : 34
Dimensions : 38 x 37 cm.
Particularité
L'arrangement de la chevelure est très sophistiqué, enrichi de perles et de pierres. Les cheveux tressés encadrant le visage sont couverts d'une coiffé brodée de losanges où se logent de petits quatre-feuilles. Un méticuleux travail de reproduction demandé aux élèves. Jeanne de Boulogne n'était pas coiffée '' à la Jeanne d'Arc '' !
Avez-vous remarqué le trait rouge sur sa lèvre inférieure. Un essai de maquillage interrompu, un graffiti non signé ?   >>> Pour en savoir plus


Michel-Ange 

Moulage de la statue de Michelangelo Buonarotti par Daniele Ricciavelli da Volterra (vers 1550). L'original est au musée du Louvre à Paris. 
Michel ange dessin imitation moulage
Caractéristiques
N° d'inventaire Amélycor : 30
Dimensions : 45 x 20 cm.
Particularité
Une gravure au revers, un X57, semble indiquer l'utilisation de ce moulage en cours de dessin d'art pour les élèves qui préparaient le concours d'entrée à l' X, l'Ecole polytechnique. Tous les élèves de Math sup et de Math spé suivaient d'autres types de cours de dessin: le dessin d'architecture et le dessin de machines ou dessin industriel.

Michel-Ange est toujours là
Oui, il s'agit bien de Michelangelo Buonarotti, le génie de la Renaissance Italienne.
Mais qu'il soit toujours là, qu'il soit même immortel, nous le savons déjà ...
 >>> Pour lire la suite     Extrait du bulletin L'écho des colonnes n°37 page 11.

ap02michelangedessinminiUn dessin d'imitation effectué par Yvon Mogno, élève en classe préparatoire aux grandes écoles scientifiques (1960).


Rognures et autres modèles pour dessin d'imitation

Sur les étagères de la salle des réserves de l'Amélycor, en dessous du boa empaillé, un alignement de boîtes rouges et vertes confectionnées à la main. Elles recèlent des "trésors".
rognures dessin imitation lycee rennes
Derrière les étiquettes en chiffres romains se cachent des dizaines de reproductions de décors collées sur carton fort. Ailleurs on lit clefs, coquillages, pommes de pin (...) et aussi rognures.
ap06rognure244630mini
Tronçon de fil électrique, tortillon d'acier bleuté, copeau de cuivre jaune. Il fallait commencer par saisir la beauté des rognures avant de s'attaquer à l'Art antique !  N'y a-t-il pas une petite ressemblance entre le tortillon métallique et les mèches anglaises de Junon Ludovisi ? 


 

© Copyright  Tous droits réservés – 2020 Amélycor   Mentions légales  -  Droits & Images  -  Vocabulaire  Plan du site - Aide

  • Site modifié le 20 Oct 2020.